roman-kraft-0EVKn3-5JSU-unsplash

Manifeste pour les hommes

Ma vision de l’homme nouveau

C’est un homme qui est prêt à contacter sa puissance d’homme, à manifester intégrité, force et amour de par le monde. Pour cela, grâce à mon approche de coaching, je t’invite à donner vie à ce que TU ES profondément, à t’engager sur la route de l’existence avec courage et détermination en te reliant à ton intériorité, afin de découvrir les trésors que tu portes en toi et qui font de toi un Être unique et merveilleux. En toute sécurité, tu pourras apprendre à faire confiance à tes ressentis, oser ton expression et montrer ton grand Cœur.

 

En hommage au très bel article de Jacques Ferber qui illustre à merveille cette vision

[…] Je souhaite ardemment que nous puissions construire ensemble un monde où le féminin soit totalement respecté et honoré, et que vous sentiez (vous les femmes) combien ces  hommes nouveaux sont  nombreux à vous chérir et à ouvrir leurs bras, parfois maladroitement, mais avec l’élan du cœur.

C’est mon vœu  le plus cher, et mon cheminement, afin qu’hommes et femmes, nous puissions nous rencontrer dans l’union sacrée du féminin et du masculin et bâtir une nouvelle alliance, une nouvelle humanité. […]

Texte de Jacques Ferber

« A la sortie du confinement, alors que l’été ouvre ses pétales, j’avais envie de parler de l’homme, du masculin sain uni au féminin.

Je voulais affirmer le bonheur d’être homme, et de vivre dans sa puissance, le cœur ouvert, dans le respect de l’autre.

Personnellement, j’ai construit ma vie en voulant toujours me différencier de ce qu’on appelait le « macho » quand j’étais jeune, celui qui incarne un masculin unilatéral, l’homme dur et misogyne, qui se sent supérieur aux autres et à la femme, utilisant la femme comme un objet tout en pensant savoir ce qui est bon pour elle.

Non, ce n’est pas le masculin auquel je crois.

Ce n’est pas non plus celui du petit garçon qui laisse tout faire à la femme sans prendre ses responsabilités, et qui se voit victime des autres et du monde. Bien sûr, cet homme-là n’est pas violent. Mais en confondant violence et puissance, il a aussi jeté ses testicules avec l’eau du bain, compensant bien souvent sa difficulté à s’affirmer par un jeu de manipulation.

Et ce n’est pas non plus le masculin auquel je crois.

Le masculin que j’encourage et que je défends, je l’ai décrit dans mon livre l’Amant Tantrique :

  • un homme puissant et ouvert, chaleureux et égalitaire, viril et soutenant, protecteur et courageux. Un homme « bien dans ses couilles » et bien dans son cœur, qui peut unir la Terre et le Ciel, agir dans le monde et se laisser inspirer par l’esprit divin, un homme qui est à côté de la femme, la face masculine de l’union.
  • Un homme qui s’aligne dans son authenticité, qui décide et agit, incarne sa mission de vie, sait prendre des risques sans être téméraire. Un homme passionné et passionnant qui ose l’aventure de la Vie, sans diminuer les autres.
  • Un homme qui reconnait le féminin, sans le rabaisser, l’objétiser ou le minimiser, un homme qui sait voir la déesse chez la femme, qui sait aimer sa belle sans pour autant se perdre en elle. Un homme qui sait être un contenant sans pour autant étouffer.

Ce n’est pas un idéal inatteignable. Je connais beaucoup d’hommes qui incarnent ces valeurs. Il s’agit simplement, pour chaque homme de se dire : je ne veux plus être ni le macho de l’ancien temps, ni le petit garçon trop sensible qui a du mal à s’affirmer. Il s’agit pour l’homme d’oser se connecter à sa propre puissance virile et de l’amener au cœur.

C’est donc « devenir homme » en étant AVEC la femme : ni contre, ni au-dessus, ni au-dessous, et mettre son élan dans la création de ce nouveau monde post-Covid-19, où l’homme et la femme peuvent avancer ensemble, la main dans la main, égal à égal, unis et complémentaires. »

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp